Récits et Légendes de Venise

Dans cette page j'ai regroupé quelques-unes des histoires qui m'ont frappé par leur caractère typiquement vénitien : étranges, souterraines, horribles parfois, incroyables souvent mais toujours fantastiques et rarement imaginables ailleurs que près d'un rio, dans une alcôve secrète, au sortir d'un sottoportego ou à côté d'un puits.

Je le fais pour mes visiteurs et mes spectateurs intéressés. Je n'ai rien inventé (qui pourrait le dire ?), j'ai tout emprunté et lu à partir d'autres auteurs (meilleurs surement que moi), qui eux-mêmes ont retrouvé ces histoires merveilleuses ou tragiques, qui complémentent tellement les trésors artistiques que l'on trouve partout.

Avant de mettre ci-dessous les liens vers les différentes histoires que j'ai pu construire, je voudrais citer quelques-uns des rapporteurs d'histoires dont je me suis inspiré (je ne peux pas les citer tous). Le premier est un livre, le deuxième aussi. Les deux sont incomparables.

VeneziaEnigmà, Alberto Toso Fei, Editions Elzeviro Trévise, ISBN 978-8-8875-2821-3 (malgré la traduction et l'adaptation française déplorable)

Venise insolite et secrète, Thomas Jonglez et Paola Zoffoli, Eds Jonglez, ISBN 978-2-9158-0766-0.

http://curiosites.venise.free.fr/

http://mescarnetsvenitiens.blogspot.com/

http://claudesoret.free.fr/GuideRues.htm

http://www.campiello-venise.com

http://www.promenadesvenitiennes.alaingeslin.fr/

https://oliaklodvenitiens.wordpress.com/

Ci-dessous des liens vers ces histoires. Parfois tout à fait réelles, souvent romancées, très souvent légendaires, et toujours délicieuses.


Mieux qu'un thriller !

Son tableau de la Vierge placé dans le sottoportego, et les prières des habitants ont permis de stopper net la grande peste à Venise avant le Corte. Un pavé rouge et bien d'autres surprises vous attendent.

Avec son commerce international et une hygiène encore douteuse, Venise fut la championne pour accueillir toutes les maladies du monde. Pharmacies, Docteurs, charlatans, et autres potions mystérieuses ont fleuri pendant des siècles, en particulier la fameuse Thériaque dont on dévoile les secrets

Quasiment invisible sur la Salizzada Pignater au coeur de Castello, rue très peu fréquentée et minérale sans grand intérêt. Mais y entrer et se retourner dévoile un secret et une belle histoire.

Si on y croit, cette histoire a fait basculer le destin de Venise ! En effet, Baiamonte Tiepolo et ses conjurés pensaient pouvoir renverser le Doge cette année là (1310). Mais le espions du Doge veillait, des fuites se produisirent, et les révolutionnaires étaient attendus. Qui plus est, un incident mémorable accéléra la déroute, juste derrière l'Horloge de la Piazza. A savourer.


C'est vrai, il en eut partout, mais particulièrement à Venise. Le sujet est intéressant et leur histoire remarquable. Ces prophétesses souvent très locales et dédiés à Apollon ou à un dieu romain, se retrouvent dans la panthéon des femmes à vénérer et à représenter dans les église (La chapelle Sixtine en étant le plus édifiant exemple), alors qu'elles vivaient des siècles avant l'apparition de la religion catholique, étaient païennes, et surtout, racontent à ce que l'on dit des élucubrations sans aucun sens, ou à double sens (d'où l'adjectif sibyllin !)